Révolution somalienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Révolution somalienne
Informations générales
Date 23 mai 1986 – avril 1992
Lieu Somalie
Issue Chute de la République démocratique somalie
Début de la guerre civile somalienne
Belligérants
Siad Barre
Mohammed Said Hersi Morgan
Muhammad Ali Samatar
FDSS : Abdullahi Yusuf Ahmed
SNM : Mohamed Ibrahim Egal
MPS : Bashir Bililiqo
FDS : Mohamed Farrah Aidid
Forces en présence
République démocratique somalie (FAS) jusqu’en 1991
FNS après 1991
FDSS
SNM
MPS
USC

Guerre civile somalienne

La révolution somalienne a commencé en 1986 quand Siad Barre commença à attaquer les groupes et clans dissidents avec les forces spéciales, les « Bérets rouges » (Duub Cas). Ceux-ci se renforcèrent en une décennie après que Siad Barre se soit détourné de l'Union soviétique et se soit rapproché des États-Unis et la guerre de l'Ogaden de 1977 à 1978. Quand Barre fut blessé dans un accident automobile le 23 mai 1986, ses rivaux – au sein même de son gouvernement et parmi les groupes révolutionnaires – devinrent plus audacieux et entrèrent en conflit ouvert.

La révolution se découpe en deux phases :

  • du 23 mai 1986 au 26 janvier 1991 : les évènements et les mouvements révolutionnaires avant la chute de Siad Barre,
  • du 26 janvier 1991 au mois d'avril 1992 : les évènements et mouvements révolutionnaires après la chute de Siad Barre mais avant l'arrivée des missions des Nations unies en Somalie (ONUSOM I, UNITAF, ONUSOM II) et l'Opération Restore Hope.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marc Lacey, « The Signs Say Somaliland, but the World Says Somalia », The New York Times,‎ (lire en ligne)