Jaych al-Sunna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jaych al-Sunna
Image illustrative de l'article Jaych al-Sunna

Idéologie Islamisme sunnite
Objectifs Renversement du régime baasiste de Bachar el-Assad
Instauration en Syrie d'un État islamique régi par la charia
Statut Fusion avec d'autres groupes pour former Hayat Tahrir al-Cham le
Fondation
Date de formation
Pays d'origine Syrie
Actions
Zone d'opération Gouvernorats d'Idleb, Alep, Hama et Homs
Période d'activité -
Organisation
Chefs principaux Ammar Bouqai
Fait partie de Armée de la conquête (2015-2017)
Fatah Halab (2015-2017)
Guerre civile syrienne

Jaych al-Sunna (arabe : جيش السنة, « L'Armée de la sunna ») est un groupe rebelle de la guerre civile syrienne, actif de 2015 à 2017.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

Jaych al-Sunna est formée le , par des rebelles issus principalement du gouvernorat de Homs. Elle naît du rassemblent de combattants de la Brigade al-Farouq de Homs ; du Liwa al-Iman, basé à Saraqeb dans le gouvernorat d'Idleb ; et de plusieurs petites unités de Homs et de ses environs. Le chef du groupe est Ammar Bouqai, dit « Abou al-Farouq »[1]

Affiliations[modifier | modifier le code]

Le , quatre jours après sa fondation, Jaych al-Sunna fait partie des groupes qui forment l'Armée de la conquête dans le gouvernorat d'Idleb[2],[3].

Elle fait aussi partie des groupes qui forment le la coalition Fatah Halab, active dans le gouvernorat d'Alep[4].

Dissolution[modifier | modifier le code]

Le , Jaych al-Sunna fusionne avec le Front Fatah al-Cham, le Harakat Nour al-Din al-Zenki, le Front Ansar Dine et le Liwa al-Haq pour former Hayat Tahrir al-Cham[5].

Idéologie[modifier | modifier le code]

Selon le chercheur Romain Caillet, Jaych al-Sunna est issu de la rébellion modérée, mais aurait ensuite évolué vers le djihadisme[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]