ISIS Hunters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ISIS Hunters
Image illustrative de l'article ISIS Hunters

Création 2017
Pays Syrie
Allégeance Drapeau de la Syrie République arabe syrienne
Type Forces spéciales
Effectif Quelques dizaines
Fait partie de Forces armées syriennes
Garnison Palmyre
Guerres Guerre civile syrienne

Les ISIS Hunters sont une unité de forces spéciales de l'armée syrienne, formée en 2017 lors de la guerre civile syrienne.

Fondation[modifier | modifier le code]

Les ISIS Hunters sont formées début 2017 après la déroute des forces du régime syrien lors de la bataille de Palmyre de décembre 2016[1]. Son nom signifie les « chasseurs d'État islamique », l'acronyme du groupe djihadiste étant « ISIS » en anglais[2]. Ses combattants sont intégrés au 5e corps d'armée, une formation constituée en novembre 2016 avec l'appui de la Russie, composée entièrement de volontaires[2]. Selon Stéphane Mantoux, agrégé d'Histoire spécialiste du conflit irako-syrien : « La Russie cherche aussi à bâtir des forces qui peuvent servir de contrepoids à l'Iran, dont les objectifs diffèrent, en Syrie, de ceux de Moscou »[2]. La formation des ISIS Hunters est encadrée par les Russes et notamment par la compagnie « Wagner », une société militaire privée[2]. Son armement et son équipement sont également fournis par la Russie[2].

Effectifs[modifier | modifier le code]

Les effectifs du groupe sont probablement de quelques dizaines d'hommes ; certains de ses combattants sur les vidéos de propagande apparaissent comme étant particulièrement âgés[2].

Zones d'opérations[modifier | modifier le code]

Début 2017, les ISIS Hunters opèrent dans la région de Palmyre ; ils protègent notamment l'aéroport militaire, ainsi que des champs gaziers et pétroliers[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphane Mantoux, Soldats d'Assad 5/ISIS Hunters, Historicoblog, 14 avril 2017.
  2. a, b, c, d, e, f et g Stéphane Mantoux, - Syrie: les ISIS Hunters, ces soldats du régime de Damas formés par la Russie, France Soir, 30 mai 2017.