Bataillons islamiques al-Safwah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bataillons islamiques al-Safwah
image illustrative de l’article Bataillons islamiques al-Safwah

Idéologie Nationalisme syrien
Objectifs Renversement du régime baasiste de Bachar el-Assad
Statut Actif
Fondation
Date de formation
Pays d'origine Syrie
Actions
Zone d'opération Gouvernorats d'Alep, Idleb et Hama
Organisation
Chefs principaux • Ghassan Najjar
• Zaki Lawlah
Membres 550[1]
Fait partie de Flag of Syria 2011, observed.svg Armée syrienne libre
Liwa al-Tawhid (2013-2014)
Chambre d'opérations de Marea (2014-2016)
Fatah Halab (2015-2017)
Chambre d'opérations Hawar Kilis (depuis 2016)
Soutenu par Turquie
Guerre civile syrienne

Les Bataillons islamiques al-Safwah (Kataeb al-Safwah al-Islamiyah) sont un groupe rebelle de la guerre civile syrienne fondé en 2013.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

Les bataillons islamiques al-Safwah sont fondés le [1]. Ils sont initialement intégrés au Liwa al-Tawhid mais deviennent indépendants après la dissolution du groupe en 2014[1].

Affiliations[modifier | modifier le code]

Le groupe est affilié à l'Armée syrienne libre[1].

En 2014, il intègre la Chambre d'opérations de Marea ; en 2015, la chambre d'opérations Fatah Halab, active à Alep[1],[2] ; puis en 2016, la Chambre d'opérations Hawar Kilis[3],[4].

Organisation[modifier | modifier le code]

Le commandant en chef du groupe est Ghassan Najjar et son chef militaire est Zaki Lawlah[1]. Fin 2016, ses effectifs sont estimés à 550 hommes[1].

Actions et zones d'opérations[modifier | modifier le code]

Les Bataillons islamiques al-Safwah sont basés principalement à Alep et sa région[1]. Ils prennent donc principalement part à la bataille d'Alep[1]. Fin 2016 et début 2017, ils participent à l'Opération Bouclier de l'Euphrate et à la bataille d'al-Bab[3],[4]. En mars 2017, ils sont engagés dans l'offensive de Hama[5].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]