Băița de sub Codru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Băița de sub Codru
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Județ
Chef-lieu
Băița de sub Codru (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
51,29 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Baita de sub Codru jud Maramures.jpg
Démographie
Population
1 871 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
36,5 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Aurel Dumuța (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
437020Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Băița de sub Codru (Mosóbánya en hongrois, Washwerk en allemand) est une commune roumaine du județ de Maramureș, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-Ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

Băița de sub Codru est située au sud-ouest du județ, dans une région de collines ("Dealurile silvaniei") connue sous le nom de "Tara (pays) Codrului".

Le village est à 50 km de Baia Mare, la préfecture du județ, à la limite avec le județ de Satu Mare et celui de Sălaj.

On l'atteint par la route départementale DJ172.

La commune est composée du village de Băița de sub Codru (1 557 habitants en 2002) et de celui de Urmeniș (362 habitants en 2002).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village date de 1475 sous le nom hongrois de "Baicza". Băița de sub Codru est alors un fief de la famille "Dragfi" très puissante en Transylvanie. Le village d'Ulmeniș apparaît quant à lui en 1398 sous le nom de "Ormenyes".

Du XVe au XIXe siècle, une mine d'or a été exploitée à Codrul Baitei.

En 1622, les Turcs détruisent le village.

En 1847, le village avait 1 151 habitants et, en 1896, la première école voit le jour.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, la commune comptait 1 967 Roumains (95,7 % de la population)[1].

En 1930, les autorités recensaient 2 074 Roumains ainsi qu'une petite communauté juive de 43 personnes qui fut exterminée par les Nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

En 2002, la commune comptait 1 897 Roumains (98,9 %)[2].

Évolution démographique
1880 1900 1910 1930 1956 1977 1992 2002 2007
1 7692 0212 0562 1462 5102 3482 0701 9191 852[3]

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie du village est basée sur l'agriculture et l'élevage. La commune compte aussi 1 857 ha de forêts.

Notes et références[modifier | modifier le code]